Actualités

Accueil > Actualités
    Filtrer par catégorie :

Pour en finir avec la côte d’Adam !

Publié le 27 juillet 2022

Après le temps du féminisme, après le temps d’une féminité artificielle exploitée par la publicité, après le temps de la libération de la parole des femmes, voici venu le temps de (re)découvrir le sens du féminin, celui de nos profondeurs. Ce féminin tient une place de choix, à l’initiale du texte biblique, présent dès le premier mot, Bereshyt et dans sa première lettre !

L’HUMANITÉ, ÉPOUSE DIVINE DE DIEU

Publié le 28 juin 2022

Dans un entretien avec Guillaume Devoud, fondateur de "Zeteo", site de podcasts chrétiens, Annick de Souzenelle aborde les grands thèmes de son travail. Cet entretien a été réalisé en juin 2022.

L’IAS : un institut qui marque l’avenir !

Publié le 14 juin 2022

Bertrand Vergely présente l'Institut d'Anthropologie Spirituelle. Il développe "l'extraordinaire originalité d'Annick de Souzenelle". Qu'est ce qui caractérise l'anthropologie spirituelle d’Annick de Souzenelle ? Que manque-t-il à la culture pour être une culture vivante ? Que montre l'anthropologie proposée par Annick de Souzenelle ? (Crédits photo : https://www.zeteo.fr/)

Suivre le fil écarlate

Publié le 9 juin 2022

De Tamar à Marie en passant par Rahab, nous suivons le fil rouge écarlate qui nous conduit du rire en Sarah, BeSsaRaH, à la bonne nouvelle, BaSsoRaH de la naissance de l'enfant divin...

La charité par Annick de Souzenelle

Publié le 7 février 2022

La charité initie à ce chemin de noces que chante le psalmiste. Chaque tradition apporte à l’acte de charité son propre charisme. De nombreuses personnes aussi, qui sont détachées de toute tradition, ont ce charisme en leur cœur. C’est là le chemin commun à toute personne humaine ressortissant à sa qualité d’épouse de Dieu, appelée à ce destin.

« Je t’annonce le Nouveau » (Isaïe 48,6)

Publié le 18 décembre 2021

Nous l’appelons Noël. Au moment où l’on voudrait en effacer le NOM, il œuvre sur l’« Ancien » et le fait disparaître. Le Fils de l’Homme ne frappe plus à nos portes closes. Il entre. ARIGAH l'accueille et invite tous les siens à chanter et à danser en ce Noël, Celui qui nous reconduit tous à nous-mêmes, au divin. Annick de Souzenelle.