L’IAS : un institut qui marque l’avenir !

Accueil > Actualités > Toutes les actualités > L’IAS : un institut qui marque l’avenir !
Publié le 14 juin 2022

Retranscription de la présentation faite par Bertrand Vergely le 10 juin 2022
Crédits photo : https://www.zeteo.fr/

Je suis très heureux, très honoré, de vous présenter l’Institut d’Anthropologie Spirituelle et je crois que pour comprendre celui-ci il convient de comprendre deux choses :

  • Il convient d’abord d’avoir l’idée de l’extraordinaire originalité d’Annick de Souzenelle qui est à l’origine de cet institut par son travail et son inspiration et j’ajouterai son souffle.

Et par ailleurs

  • Il convient de comprendre la situation tout à fait originale de l’anthropologie spirituelle d’Annick de Souzenelle par rapport à la situation philosophique contemporaine.

Si nous analysons la philosophie et l’histoire de la philosophie, nous pouvons dire que celle-ci est divisée en deux :

  • Premier temps, la philosophie s’est intéressée à la métaphysique et derrière la métaphysique à la notion de réalité absolue ou « Être »; ce qui est remarquable puisque penser, c’est prendre conscience que nous sommes reliés à une réalité absolue qui est l’Être qui a été, qui est et qui sera. Pendant des siècles la métaphysique s’est développée et est devenue une science prétendant être la science de toutes les sciences à partir de la science de la réalité absolue.
  • Et puis à partir de la Renaissance les choses changent et tout d’un coup on voit apparaître la notion de l’Homme à la place de l’Être. Derrière l’Homme, il y a la réalité vivante de la philosophie, réalité existentielle et personnelle. C’est bien de parler de la réalité absolue, il n’empêche que la réalité c’est aussi nous, qui sommes des Êtres vivants, et qui sommes, pour nous, dans la réalité absolue lorsque nous sommes vivants à l’intérieur d’une tradition vivante.

Le développement de la philosophie a alors subi un tournant : on parlait de la métaphysique, on a remplacé la métaphysique par l’anthropologie et on est passé de la réalité absolue à la réalité humaine vivante et cela a donné naissance aux différentes anthropologies que l’on trouve dans notre modernité à savoir : l’anthropologie sociale, l’anthropologie psychologique et, d’une manière générale, l’anthropologie philosophique.

L’Être ou l’Homme, l’Homme ou l’Être, la philosophie discute. Elle a discuté et elle discute encore à ce sujet.

Lire la suite de l’article…

Voir la vidéo… (enregistrée le 10 juin 2022)